Acheteurs
Nos Solutions
Comment ça marche ?
Fournisseurs
Nos Solutions
Comment ça marche ?
Société
Inter Action Digital
Notre Mission
Nos Atouts
L'équipe
Nos valeurs
Actualités Blog
Les bioplastiques
L'injection plastique
La tôlerie
Le décolletage
Le fraisage
Le tournage
Contact S'inscrire Se Connecter

Actualités

Vous voulez tout savoir sur The Price Hub ?

En marge du Midest 2016 qui s'est tenu du 06 au 10 décembre au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte, The Price Hub a répondu aux questions de Marine Protais, journaliste de L'Usine Nouvelle.



*******************

The Price Hub, ou comment rencontrer son donneur d’ordres sur internet


La plate-forme web The Price Hub permet aux fabricants de pièces mécaniques de répondre à des appels d’offres en ligne. Elle sera lancée mi-décembre après quatre mois de tests auprès de bêta-clients.



capture

Un Tinder pour industriels ? Pas exactement, mais presque. La plate-forme web The Price Hub, développée par la société parisienne Inter Action Digital, met en relation acheteurs et fournisseurs de pièces mécaniques sur plan (c’est-à-dire hors catalogue). Le site lancé à l’essai en version gratuite en septembre regroupe 1 000 sous-traitants, majoritairement des petites PME, et quelques bêta-clients dont le spécialiste de l’armement Nexter et le fabricant de machines-outils Amada Groupe. Son lancement commercial est prévu pour mi-décembre.


Pour se trouver et "matcher", sous-traitants et acheteurs ont deux options : l’appel d’offres privé et l’appel d’offres public. Dans le premier cas, l’acheteur renseigne le nombre et le type de pièces qu’il souhaite, sa requête est traitée par un algorithme qui lui propose plusieurs sous-traitants. L’acheteur peut ensuite les inviter à participer à l’appel d’offre privé. Si le fournisseur accepte, il doit envoyer certains documents pour avoir accès à l’ensemble des informations relatives à l’offre, notamment les plans de la pièce. "Nous demandons aux fournisseurs de signer un accord de confidentialité avant de les autoriser à voir les plans de la pièce", précise Jacques Marcoux, responsable du pôle achats mécanique de Nexter, l’un des bêta-clients.


Dans le cas d’une offre publique. L’offre est visible par tous les sous-traitants de la base de données, ils n’ont pas besoin d’être invités par le donneur d’ordres. Pour postuler, ils doivent également remplir certains documents.



"Bien se présenter"

"Comme sur un site de rencontre, les acheteurs et les fournisseurs doivent bien se présenter", explique Philippe Mestman, directeur commercial et marketing de The Price Hub. Evidemment, les critères à renseigner ne sont ni le plat préféré ni la couleur des yeux de la personne, mais plutôt le chiffre d’affaires de l’entreprise, sa capacité d’investissement, les procédés utilisés… "Nous avons un système de gradation des profils, un peu comme sur LinkedIn. Pour avoir accès à la plateforme il faut avoir renseigné au moins 50% des critères." Et pour être encore mieux mis en valeur, The Price Hub incite les fournisseurs à mettre des photos de leurs dernières réalisations. L’entreprise a d’ailleurs engagé un photographe professionnel durant le Midest pour faire des photos de pièces sur les stands de ses utilisateurs.


Pour les sous-traitants, c’est un moyen d’être visible auprès des donneurs d’ordres. "La plupart des fournisseurs inscrits sont de petites sociétés, certains n’ont même pas de site web", précise Guillaume Desmartin, directeur général de la plateforme. Le mode Saas (Software as a service) leur permet plus de flexibilité. Ils peuvent souscrire à un abonnement mensuel pour environ 200 euros, sans engagement.



Outil de veille

Les donneurs d’ordres, eux, ne viennent pas nécessairement sur le site pour trouver de nouveaux fournisseurs. "Nous utilisons la plateforme comme un outil de veille", explique Jacques Marcoux, de Nexter. "Même si nous avons un historique important avec nos fournisseurs, nous ne sommes pas au fait de toutes les nouvelles technologies de production, les nouveaux matériaux… qui font évoluer le prix des produits."


Outre l’aspect rencontre, la plate-forme propose en effet un outil de benchmark pour comparer une pièce à des références similaires de sa base de données. Cet outil permet d’obtenir rapidement un prix cible. Un gain de temps précieux pour Nexter, qui évolue dans un secteur contraint à des délais de mise sur le marché de plus en plus courts. Un module permet également d’évaluer le coût de production d’une pièce.


"Rassembler à la fois un outil de costing (évaluer le coût d’une pièce) et de sourcing (trouver des sous-traitants) nous distingue de nos concurrents qui font soit l’un soit l’autre", estime Guillaume Desmartin. The Price Hub n’est pas le seul à vouloir connecter sous-traitants et clients sur le web. Le site Usineur.fr a été lancé il y a trois ans et compte aujourd’hui 350 utilisateurs. Aux Etats-Unis, on trouve la plate-forme MFG.com, et en Allemagne, Techpilot.net.


The Price Hub compte quelques sous-traitants étrangers, principalement européens, parmi sa base de données. Il compte effectuer une première levée de fonds l’année prochaine pour développer son activité en Allemagne. La plateforme prévoit aussi de s’ouvrir à d’autres secteurs que la mécanique, en développant, par exemple, un outil de calcul des coûts pour la fabrication additive. La start-up a en effet constaté que les acteurs de ce marché en cours de constitution manquent de repères économiques.



*******************

Lire cet article sur le site de L'Usine Nouvelle.

Contacts presse The Price Hub
AB3C
Jean-Patrick Blin - Tél. 01 53 30 74 01 - jeanpatrick@ab3c.com
Stéphane Barthélémi - Tél. 01 53 30 74 04 - stephane@ab3c.com



12/14/2016
Philippe MESTMAN
Actualité
Notre Société
Actualités
The price hub recrute
Contact
Mentions légales

Pour ne rien rater de notre actualité, inscrivez-vous à notre newsletter


Je rejoins The Price Hub
Annuaire des membres
©2018 Inter Action Digital. Tous droits réservés. | contact@thepricehub.com +33 (0)1 73 01 53 20