Acheteurs
Nos Solutions
Comment ça marche ?
Fournisseurs
Nos Solutions
Comment ça marche ?
Société
Inter Action Digital
Notre Mission
Nos Atouts
L'équipe
Nos valeurs
Actualités Blog
Les bioplastiques
L'injection plastique
La tôlerie
Le décolletage
Le fraisage
Le tournage
Contact S'inscrire Se Connecter

Blog

Les bioplastiques c'est quoi ?

Un peu d’histoire

Les bioplastiques ne sont pas apparus dès lors que le monde s’est donné une conscience écologique ni lors de l’essor des plastiques industriels mais ils existent depuis la nuit des temps. Pour exemple le latex qui provient de l’hévéa qui est parmi les plus connus.

Par la suite, au 19ème siècle, les premières matières plastiques artificielles ont résulté de la transformation chimique de polymères naturels comme la cellulose ou la caséine de lait.

Quelques dates clefs :

1839 : l'Américain Charles Goodyear découvre le procédé de vulcanisation du caoutchouc naturel.

1862 : l'Anglais Alexander Parkes invente la Parkésine issue de la cellulose, l'un des plus anciens polymères artificiels qui sera la base de l'industrie plastique moderne.

2002 : Le PLA (acide polyactique) est un des premiers bioplastiques à être utilisés en masse, bien plus que le PA11, apparu en 1976 et issue de l’huile de ricin, qui a un coût trop élevé pour se substituer aux plastiques traditionnels.


Et aujourd’hui ? Bio ? C’est à dire ?

Aujourd’hui nous pouvons, quand nous parlons de bioplastiques, en distinguer deux types « principaux »:
 

    • Les bioplastiques dit « biosourcés, agrosourcés, écosourcés » ou encore « plastique végétaux » qui proviennent de ressources renouvelables comme par exemple le blé, le maïs, la betterave, l’amidon ou encore la canne à sucre. En plus de leurs aspects bio par nature, ces ressources lors de leur production absorbent du CO2. Elles permettent ainsi de réduire l’empreinte carbone du bioplastique qui en résulte et donc les gaz à effet de serre.


    • Les bioplastiques « biodégradables » qui peuvent se dégrader dans la nature comme son nom l’indique, laissant de l’eau, du gaz carbonique et de la biomasse, mais qui ne sont pas forcément issue de matières renouvelables. En effet, certains proviennent de la pétrochimie. On peut trouver entre autres les PCL, les PLA, les PBS ou PTT.

 

Certains bioplastiques peuvent être à la fois biosourcés et biodégradables.


Ses utilisations

On peut constater que les bioplastiques biodégradables sont utilisés majoritairement pour des applications ayant un cycle de vie court comme par exemple les produits jetables ou les emballages.

Les bioplastiques non biodégradables sont, à l’inverse, plutôt utilisés pour des applications plus durables comme des pièces d’intérieurs automobiles ou des pièces de téléphone mobile.


Avantages et inconvénients

Les avantages de ces bioplastiques, suivant leur type, en dehors d’être biodégradables ou de réduire l’empreinte carbone, sont nombreux. Ils permettent d’être moins dépendant aux énergies fossiles en utilisant des ressources renouvelables. Par ailleurs ils permettent de valoriser ses déchets avec le compostage. Enfin, ils confèrent aux industriels un avantage marketing au regard de l’opinion publique, sensible aux enjeux environnementaux.

L’inconvénient majeur de ces bioplastiques est actuellement leur coût. En effet, les quantités de bioplastiques produites restent marginales par rapport aux matières plastiques traditionnelles issues de la pétrochimie. Les moyens de production n’ont pas été mis en œuvre pour une production à grande échelle à ce jour. On peut cependant remarquer que plusieurs industriels présents dans les secteurs agroalimentaire, pétrochimique ou automobile s’associe à des fabricants pour construire des usines ou pour développer de nouveau type de bioplastiques plus robustes et plus légers que les plastiques traditionnels. Cette tendance pourrait donc s’estomper rapidement.


Leur transformation

La transformation des bioplastiques peut être mise en œuvre avec des moyens conventionnels de plasturgie utilisés pour la mise en forme des pétroplastiques. On trouvera entre autres l’injection, le thermoformage ou l’extrusion soufflage.


En conclusion

Les bioplastiques vont prendre une place de plus en plus importante dans notre quotidien soit par éthique environnementale, par législation ou directive, soit pour les acteurs industriels qui souhaitent apporter un avantage marketing indéniable à leurs produits.

À quand des bioplastiques labellisés sans OGM, sans pesticides ou AB (agriculture biologique) ?

03/01/2017
Philippe MESTMAN
Technologie de fabrication
Notre Société
Actualités
The price hub recrute
Contact
Mentions légales

Pour ne rien rater de notre actualité, inscrivez-vous à notre newsletter


Je rejoins The Price Hub
Annuaire des membres
©2018 Inter Action Digital. Tous droits réservés. | contact@thepricehub.com +33 (0)1 73 01 53 20