Acheteurs
Nos Solutions
Comment ça marche ?
Fournisseurs
Nos Solutions
Comment ça marche ?
Société
Inter Action Digital
Notre Mission
Nos Atouts
L'équipe
Nos valeurs
Actualités Blog
Les bioplastiques
L'injection plastique
La tôlerie
Le décolletage
Le fraisage
Le tournage
Contact S'inscrire Se Connecter

Blog

La fonderie : une technique de moulage aux multiples procédés

Principe et fonctionnement de La fonderie


La fonderie a pour principe de porter le métal à température de fusion, afin de le rendre liquide pour le verser dans un moule jusqu’à ce que le métal se solidifie. Une fois solide, il aura pris la forme du moule et la pièce sera donc formée selon les dimensions souhaitées. Rentrons plus dans le détail : Il faut commencer par chauffer le métal à sa température de fusion, celle-ci étant différente pour chaque métal. Par exemple, l’acier a une température de fusion de 1500°c alors que l’alliage de cuivre a sa température de fusion à 1000°c et c’est encore plus bas pour l’alliage d’aluminium qui l’atteint à 650°c. Une fois ce métal porté à cet état de fusion, on passe à l’étape suivante : le procédé de coulée. En fonderie cette étape consiste à faire passer le métal liquide dans le moule correspondant à la pièce ou la forme voulue. Il y a différentes méthodes.



Méthodes de moulage


Fonderie en moulage sous pression : Pour cela il faut injecter le métal liquide dans un moule mécanique grâce à un piston qui injecte le liquide dans le moule en 0.1s (en moyenne) avec une pression comprise entre 70 et 100MPa. Cette méthode permet de produire rapidement des pièces légères en moyenne ou grande série.

Fonderie en moulage en coquille : Cette technique nécessite un moule métallique (en deux parties, pour pouvoir retirer la pièce) où l’on coule directement le métal dans le moule grâce à deux outils : une louche ou une poche.


Fonderie en moulage au sable : Comme son nom l’indique le moulage au sable consiste à faire des moules en sable (différents sables sont utilisés pour faire les moules : Olivine, Zircon, Kerphalite, Chromite et le Silice qui est le plus utilisé, car moins cher). Ce moulage ne convient pas à tous les types de métaux, car il faut une température de fusion assez élevée comme pour la fonte ou l’acier. Cette méthode est plus utilisée pour des petites séries ou même des prototypes.

Fonderie en coulée continue : Pour la coulée continue, le métal liquide se déverse dans différentes poches pour se refroidir petit à petit grâce aux parois refroidies à l’eau, puis, tout en continuant à se refroidir, le métal suit un jeu de rouleau pour sortir solidifié en barres. On va ensuite couper à la longueur souhaitée, chaque morceau coupé étant appelé « brame »

Et encore bien d’autres méthodes, chaque méthode a son utilité et ses différences :
Prix, rapidité, type de pièces, grande ou petite série, type de métal, résistance de la pièce, etc…


Quelle utilité ?
Il s’agit d’une technique qui remonte à l’Antiquité et qui est encore utilisé de nos jours, elle se trouve un peu partout dans nos vies et a de nombreuse utilité comme dans
- L’automobile pour les pièces de boîte de vitesse ou de système de freinage.
- Les rails de chemin de fer
- Ou encore des serrures, robinets etc…

09/26/2018
Axel Guyot
Uncategorized
Notre Société
Actualités
The price hub recrute
Contact
Mentions légales

Pour ne rien rater de notre actualité, inscrivez-vous à notre newsletter


Je rejoins The Price Hub
Annuaire des membres
©2018 Inter Action Digital. Tous droits réservés. | contact@thepricehub.com +33 (0)1 73 01 53 20